MATIÈRES ORGANIQUES

et compostage

Pourquoi une collecte de matières organiques (bac brun)?

La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles vise à interdire complètement d’ici 2020 l’élimination des matières organiques des sites d’enfouissement.

Le bac brun est complémentaire au compostage domestique, tout ce que vous ne mettez pas dans le composteur domestique peut rejoindre le bac brun! Les os de viandes, la viande, la volaille, le poisson, les produits laitiers, les papier-mouchoirs et litière de petits animaux.

Il faut poursuivre tous nos efforts de compostage domestique, d’herbicyclage et de feuillicyclage; le déchet qui pollue le moins est celui qu’on ne produit pas!

À nous de jouer

Depuis l’implantation de la collecte sélective (bac vert) il y a une dizaine d’années, nos efforts ont permis collectivement de récupérer dans la région 65% du papier, carton, plastique et métal qui autrement auraient été enfouis, en plus de créer une économie importante dans le domaine de la récupération/recyclage au Québec.

Après la mise en place de la collecte sélective et des écocentres, participer à la collecte des matières organiques est un autre geste simple qui permettra de réduire considérablement le volume des déchets qui se retrouve dans le bac noir. En effet, selon Recyc-Québec, près de 45% des matières qui composent le bac noir sont des matières organiques. Leur récupération sera un atout pour notre région puisqu’en plus de contaminer l’air et d’attirer des oiseaux non désirables – entre autres nuisances – les matières organiques enfouies sont perdues à jamais. Pourtant, une fois récupérer et traitées, elles sont une excellente source d’énergie pour les végétaux.

Les matières résiduelles: un enjeu environnemental sérieux

Les raisons sont multiples pour participer à la collecte des matières organiques et ainsi détourner le plus de matières résiduelles possible des sites d’enfouissement.

  • Notre production de déchets a doublé en 40 ans ;
  • Les matières qui pourrissent dans les sites d’enfouissement nécessitent l’usage de techniques dispendieuses afin d’éviter la pollution des eaux souterraines ainsi que la pollution de l’air.

Matières acceptées

VEUILLEZ NOTER QUE SEULS LES SACS DE PAPIER PEUVENT ÊTRE UTILISÉS. AUCUN SAC DE PLASTIQUE, COMPOSTABLE ET BIODÉGRADABLE NE SERA ACCEPTÉ.

RÉSIDUS ALIMENTAIRES

comprenant les aliments frais, congelés, séchés, cuits et préparés ainsi que les restants de table

En savoir plus
  • Nourriture (cuite, crue, avariée)
  • Fruits et légumes
  • Pâtes alimentaires
  • Pains et céréales, farines et sucre
  • Produits laitiers
  • Friandises et confiseries
  • Café (grains, marc et filtre)
  • Coquilles de crabe et homard
  • Coquilles d’œuf
  • Écailles de noix
  • Sachets de thé et tisane
  • Viandes, poissons et os
  • Nourriture pour animaux

Papier et carton souillés

En savoir plus
  • Assiettes ou verres de carton souillés
  • Carton souillé d’aliments (pizza, etc.)
  • Essuie-tout souillé
  • Papier-mouchoirs et serviettes de table souillés

RÉSIDUS VERTS

En savoir plus
  • Feuilles mortes, résidus de jardin : fleurs, plantes, aiguilles de résineux, retailles de haie et mauvaises herbes (sauf plantes exotiques et envahissantes)
  • Gazon
  • Bran de scie, écorces, copeaux de bois, petites branches (diamètre inférieur à 1 cm, non-attachées et d’une longueur maximale de 60cm)
  • Plantes d’intérieur

AUTRES MATIÈRES

En savoir plus
  • Cendres froides – après 4 semaines
  • Cheveux, poils d’animaux
  • Litière de petits animaux (chats, lapins, hamsters)
  • Tabac et papier à cigarettes

Matières refusées

AUCUN SAC DE PLASTIQUE, BIODÉGRADABLE OU COMPOSTABLE DANS LE BAC ROULANT BRUN.

Styromousse

Soie dentaire

Charpie de sécheuse

Sacs d'aspirateur

et leur contenu

Médicaments

et déchets biomédicaux

Résidus de construction

rénovation et démolition

Tout objet électronique

même très petit

Roche, gravier

Couches

et serviettes sanitaires

Animaux morts

ou parties d’animaux morts

Plus de détails

ex : têtes et pattes de chevreuil

Contenants et emballage

de carton ciré ou de matériaux composites

Plus de détails

multicouches avec carton, aluminium et plastique à l’intérieur

Matières recyclables

et textiles

Plus de détails

plastiques, verre, métaux, textiles, fibres (sauf papier et carton pour emballer les résidus alimentaires)

Résidus domestiques dangereux

Plus de détails

huiles, peintures, pesticides, essence, piles, bois traité, peint ou teint

Comment bien utiliser mon bac roulant brun et mon minibac de cuisine ?

Vous pouvez inscrire votre adresse sur votre bac roulant brun ;

Placez un peu de papier journal ou du carton dans le fond du bac roulant brun au cas où il y aurait un peu de liquide ;

Déposez les résidus verts pêle-mêle et les résidus alimentaires dans les sacs de papier (aucun sac de plastique, biodégradable ou compostable) ou en vrac dans le bac ;

Intercalez ou recouvrez les résidus de couches de papier journal ou de résidus verts secs, si désiré.

Gardez en tout temps le couvercle du bac bien fermé ;

Faites vider votre bac roulant brun à toutes les collectes, même s’il contient peu de matières, surtout durant la période estivale ;

Si nécessaire, nettoyez le bac en le rinçant à grande eau et en y ajoutant du vinaigre ou un peu d’eau de javel.

Téléchargez le guide complet

pour tout savoir sur la collecte et l’utilisation des bacs bruns
(en format PDF)

TÉLÉCHARGER

Trucs et astuces

RÈGLES DE BASE

  • Évitez les liquides (jus, bouillon, lait,…) ;
  • Évitez d’exposer votre bac brun en plein soleil ;
  • Utilisez des sacs de papier ;
  • Alternez avec les matières humides à l’intérieur du bac ;
  • Ajoutez un peu de résidus verts secs de préférence ;
  • Entretien du bac brun: saupoudrez régulièrement un peu de bicarbonate de soude dans le bac et nettoyez-le régulièrement avec un peu d’eau et vinaigre blanc.

FAITES VOUS MÊMES VOTRE SAC DE PAPIER!

Téléchargez les instructions en format pdf

Pour éviter les odeurs

Faites une lasagne ou des papillotes avec du papier journal ;

Laissez sécher vos résidus verts avant de les mettre dans le bac roulant brun ;

Placez votre bac roulant brun à l’ombre ;

Sortez votre bac brun  à toutes les collectes peu importe la quantité de matières ;

Rincez votre bac roulant brun régulièrement après la collecte.

Pour éviter les petits animaux

Appliquez une crème au menthol ou un onguent contre la toux (Vicks) autour du couvercle pour les éloigner ;

Attachez le couvercle avec une corde élastique (à enlever le jour de collecte.

Pour éviter les insectes

Enveloppez vos restes de viande, de volaille ou de poisson dans du papier journal ou dans un sac de papier ;

Évitez le liquide ;

Congelez les restants de viande et de poisson et déposez-les dans le bac le jour de la collecte ;

Éliminez les vers blancs  en versant un peu de sel ou de vinaigre à l’intérieur du bac.

Pour éviter le gel

Recouvrir le fond du bac brun roulant en hiver d’une couche de papier journal ou d’un morceau de carton pour éviter que les matières ne collent ;

Utilisez un grand sac de papier ou un sac compostable comme doublure dans le bac brun ;

Évitez les liquides pour ne pas que les matières collent aux parois du bac roulant brun et gèlent.

À propos du compostage à la maison

LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE

Le compostage est un procédé naturel qui transforme la matière organique en un produit ressemblant à de la terre appelé humus ou compost. La matière organique est décomposée par des micro-organismes tels que les bactéries et les champignons qui la transforment en éléments simples dont s’alimentent les végétaux. Ces micro-organismes ont besoin d’eau et d’air, et non seulement de matières organiques.

Que peut-on composter à la maison?

Toutes les matières organiques d’origine végétale peuvent être compostées. Il est important d’utiliser un mélange judicieux des matières organiques ci-dessous pour obtenir un rendement maximum du compostage.

Matières à utiliser ou à éviter

MATIÈRES À UTILISER

Résidus de jardinage

En savoir plus
  • Feuilles (déchiquetées si possible)
  • Gazon (sec et en petite quantité)
  • Végétaux
  • Mauvaises herbes (sans graines mûres)
  • Vieux terreau d’empotage
  • Tiges molles de végétaux

MATIÈRES À UTILISER

Résidus de cuisine

En savoir plus
  • Résidus de fruits
  • Résidus de légumes
  • Coquilles d’oeuf (écrasées)
  • Sacs de thé et marc de café (avec filtres)
  • Papier déchiqueté

Matières à éviter

En savoir plus
  • Viande, poisson et os
  • Produits laitiers
  • Graisses et huiles
  • Fromage
  • Sauce
  • Plastique
  • Métaux
  • Excréments d’animaux

Technique de compostage

Le compostage domestique peut se faire dans un composteur de fabrication artisanale ou un composteur commercial vendu par certaines municipalités et dans les quincailleries.

1- Placer le composteur à un endroit ensoleillé, bien drainé et accessible toute l’année ;

2- Retourner le sol à l’endroit où sera installé le composteur ;

3- Après avoir placé le composteur, couvrir le fond d’un rang de petites branches. Ceci permettra à l’air de circuler et améliorera le drainage ;

4-Mettre en alternance des résidus humides (ex. : résidus de cuisine) et des résidus secs (ex. : résidus de jardinage) ;

5-Si possible, ajouter du compost « fini » à vos résidus. Si vous n’en avez pas, ajoutez de la terre à jardinage ou un produit de démarrage (en vente dans les centres de jardinage). Ceci accélère la mise en marche du processus de compostage ;

6-Retourner souvent le compost pour l’aérer ou faire des colonnes d’air avec un bâton.

Conseils pour le compostage

  • Le compostage est plus efficace lorsque les morceaux de matière organique sont de petite taille ;
  • N’ajoutez pas une couche épaisse d’un seul type de résidus. Ne mettez pas plus de 2 1/2 pouces de gazon ou 6 pouces de feuilles (coupez-les, déchiquetez-les ou faites-les sécher avant de les émietter). Si possible, laissez sécher le gazon avant de le mettre dans le composteur. Sinon, mélangez-le avec une matière sèche et grossière, comme des feuilles, pour empêcher qu’il ne se compacte ;
  • Le contenu du composteur devrait être humide comme une éponge tordue. Si la matière est trop sèche, elle mettra trop longtemps à se composter. Si elle est trop humide, elle pourrait se mettre à sentir ;
  • Retournez ou mélangez le compost toutes les deux semaines ou à chaque ajout de matière. Ceci permet au compost de bien s’aérer. Sinon, vous pouvez faire des colonnes d’air avec un bâton ;
  • Il est possible de composter en hiver. Vous pouvez placer des résidus dans le composteur tout l’hiver. Le processus de décomposition se fait moins rapidement ou cesse lorsque le tas est gelé, mais il reprendra au printemps. Un bon retournement au printemps réactivera le processus. Si le contenu en est suffisamment décomposé (apparence de terre), videz le composteur à l’automne pour faire de la place.

L’herbicyclage : Le recyclage de l’herbe coupée et des feuilles mortes

Pour l’instant, la majorité des résidents se débarrassent de leurs résidus de gazon et de leurs feuilles mortes en les déposant dans leur poubelle. Pourtant, il est fortement conseillé de laisser le gazon coupé au sol, car ce dernier gardera l’humidité du sol, le protégera contre les maladies et lui fournira une quantité importante d’azote.

Trucs écologiques

  • Laissez le gazon coupé au sol; il disparaîtra en quelques jours. De plus, les rognures de gazon sont de très bons fertilisants naturels ;
  • Ajoutez les feuilles mortes déchiquetées par la tondeuse comme paillis sur la pelouse à l’automne. Elles sont une excellente source d’éléments nutritifs pour le sol ;
  • Déposez l’herbe coupée et les feuilles mortes déchiquetées autour des arbres, des arbustes et des légumes pour humidifier le sol et limiter la croissance des mauvaises herbes.

Vous pouvez apporter les feuilles mortes et les résidus de jardinage dans les conteneurs prévus à cette fin aux écocentres de Mont-Tremblant et de Sainte-Agathe-des-Monts (service offert au printemps et à l’automne seulement), ainsi qu’à la RIDR (service offert à l’année).

Share This
MRC des Laurentides – Train de vie durable
x [contact-form-7 id="29161" title="Search-email-form"]