DOCUMENTATION

Politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Devant l’impact sur la qualité de vie des matières résiduelles, lesquelles incluent les matières valorisables et celles vouées à l’enfouissement, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a élaboré une politique de gestion des matières résiduelles. La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles s’inscrit dans la volonté gouvernementale de bâtir une économie verte. En effet, les quelques 13 millions de tonnes de matières résiduelles produites chaque année au Québec recèlent un potentiel indéniable à exploiter, tant pour la fabrication de biens que pour la production d’énergie.

Cette politique vise à créer une société sans gaspillage qui cherche à maximiser la valeur ajoutée par une saine gestion de ses matières résiduelles.

Les objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles d’ici la fin de 2015 sont de :

  • Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminée, soit une réduction de 110 kg par habitant par rapport à 2008 ;
  • Recycler 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels ;
  • Recycler 60 % de la matière organique putrescible résiduelle ;
  • Recycler ou valoriser 80 % des résidus de béton, de brique et d’asphalte ;
  • Trier à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition du segment du bâtiment.

Politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Téléchargez en format PDF

Téléchargez

«La réduction de la quantité de matières enfouies représente un défi de taille pour le monde municipal et plusieurs moyens sont mis en œuvre en vue d’atteindre cet objectif.»

Plan de gestion des matières résiduelles

Suite à la mise en place de la politique québécoise de gestion des matières résiduelles, les MRC du Québec étaient dans l’obligation de se doter d’un Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) par l’entremise de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Le PGMR de la MRC des Laurentides constitue un outil de gestion et de planification qui énonce les grandes lignes directrices, détermine les objets à atteindre, ainsi que les moyens à établir pour parvenir à une optimisation des services de gestion des matières résiduelles.

Plan de gestion des matières résiduelles conjoint 2016-2020

Téléchargez en format PDF

Téléchargez

Ancien plan de gestion des matières résiduelles 2004-2008 (HISTORIQUE)

Téléchargez en format PDF

Téléchargez

Révision du plan de gestion des matières résiduelles conjoint

Une démarche de concertation pour réduire l’enfouissement

D’un commun accord, les MRC d’Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d’en-Haut ont adopté un processus de concertation pour l’élaboration et l’adoption du projet du plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) conjoint et se sont adjointes la collaboration des deux Régies, soit la Régie intermunicipale des déchets de la Rouge (RIDR) et la Régie intermunicipale des déchets de la Lièvre (RIDL), ainsi que la ville de Rivière-Rouge. La RIDR a reçu le mandat de l’élaboration du PGMR conjoint et s’est assurée que tous les secteurs concernés soient consultés au cours du processus.

Suivi de la mise en oeuvre du PGMR conjoint

Afin de faciliter le suivi de la mise en oeuvre du PGMR dans diverses MRC constituant le territoire de planification, un comité de suivi par MRC sera maintenu. Les MRC auront la responsabilité de la mise en œuvre du PGMR sur leur territoire respectif et devront également mettre en place un système de suivi des résultats de gestion des matières résiduelles. Ce système permettra de collecter et de compter toutes les données nécessaires au suivi des indicateurs prévus pour chaque mesure ainsi que celles nécessaires à l’élaboration d’un bilan de masse annuel.

Consultations publiques terminées

Les assemblées de consultation publique tenues les 19 et 26 janvier ainsi que le 16 février 2016 formées de différents milieux (affaires, syndical, sociocommunautaire et protection de l’environnement) avaient comme objet de fournir les informations nécessaires à la compréhension du Projet de plan de gestion des matières résiduelles, ainsi que de permettre aux citoyens, groupes et organismes d’être entretenus sur le sujet.

Rapport de la commission sur les consultations publiques

Téléchargez en format PDF

Téléchargez

Mémoires ou lettres d’appui déposés dans le cadre des consultations publiques:

Le principe des  3RV-E:

Le principe des 3RV-E, la réduction à la source, le réemploi, la récupération ou le recyclage ainsi que la valorisation sont des alternatives dans la gestion des matières résiduelles qui réduisent les quantités de déchets voués à l’élimination.

Tous les détails ici : https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/citoyens

Share This
MRC des Laurentides – Train de vie durable
x